qu'est ce qu'ils proposent, mon avis sur eux

7 – mon expérience avec Szustakiewicz

Ma première impression était la bonne !

Tout au long du traitement, monsieur Szustakiewicz a toujours été agréable, jovial, plein d’énergie !

Parfois, j’ai pu avoir le sentiment qu’il passait un peu rapidement, mais il faut dire qu’il a beaucoup de patients. En tout cas, il a toujours pris le temps de répondre à mes questions quand j’en avais. Il est également très rassurant et explique les choses avec humour. Il lui arrive aussi de prendre un peu plus de temps, de demander comment ça va, qu’est ce que je fais dans la vie, etc.

Ces assistantes sont toutes aussi agréable que lui !

Une fois je voyais que c’était un peu la panique, que la femme qui s’occupait de moi était un peu en stress, et pourtant, dès qu’elle s’occupait de moi, qu’elle me parlait, elle était calme, douce, posée. Ca m’a choquée de voir un tel professionnalisme en comparaison de Rivoire et Ruff ! Même dans d’autres métier, il n’est pas rare d’avoir à faire avec une personne froide ou agressive parce que quelque chose l’a agacé avant d’être en rendez-vous avec nous. Mais dans le cabinet de Szustakiewicz, je n’ai pas eu à subir leur mauvaise humeur, cette femme a eu exactement l’attitude qu’un professionnel doit avoir face à son client ou patient, quelque soit les problèmes qu’elle a à côté !

J’ai dit dans un précédent article, que l’on m’avait dit qu’il ne fallait pas que j’hésite à dire quand ça ne va pas, etc. Et bien ce n’était pas des mensonges ! Je les ai trouvé attentionné(e)s. A cause de mes dents sensibles au froid, certaines choses qu’ils m’ont fait était douloureux pour moi (l’aspirateur de salive par exemple, me glaçait les dents). Ils auraient pu dire « désolé, c’est un mauvais moment à passer, il n’y a pas le choix », au lieu de ça, ils ont fait attention et parfois enlevait carrément l’aspirateur de salive (quitte a risquer que la colle ne tienne pas) pour que j’ai le moins mal possible. Ils auraient pu le laisser mais non ils ont fait autrement pour réussir à faire leur boulot sans que je souffre !

Il est justement arrivé une fois où ma contention s’est un peu décollée, peut être parce qu’un peu de salive s’y était mélangé au moment de la pose. Comme ils me l’avaient dit, j’ai appelé pour dire que ça se décollait, je suis venue le plus rapidement possible, ils m’ont recollé ça sans aucun problème ni remontrance.

Pour l’appareil  de nuit aussi, ils ont été super ! Comme ils ont vu que j’avais un peu de mal a supporter que des objets me touche le fond du palais, ils ont demandé exprès pour moi que la partie plastique qui touche le palais soit fine pour ne pas me déranger !

Actuellement je mets l’appareil de nuit, je rédigerais certainement un article dans un an ou deux pour dire si cette fois mes dents n’ont pas bougées ! Mais avec la contention, je n’ai pas peur, ça devrait bien se passer.

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – mon expérience avec Szustakiewicz

 

9 septembre, 2017 à 16 h 57 min | Commentaires (0) | Permalien


5 – Prise en charge des frais d’orthodontie pour un adulte

Je me suis aussi renseignée sur la prise en charge pour un adulte par la sécurité sociale et par ma complémentaire. Voila ce que l’on m’a dit (sachant que je suis à la CPAM):

« En réponse à votre question, je vous informe que la prise en charge des frais d’orthodontie se fait uniquement sur accord préalable.
Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le lien suivant:  http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/combien-serez-vous-rembourse/soins-et-protheses-dentaires/traitements-d-orthodontie.php  »

J’avais déjà vu le lien et ça ne m’avais pas aidé, j’ai donc réécrit à la CPAM qui m’a alors répondu ça :

« En réponse à votre demande, je vous informe que l’Assurance Maladie ne prend en charge que les traitements commencés avant le 16 ème anniversaire.
Néanmoins, il existe quelques exceptions à cette règle :
– Dans le cas d’un grand syndrome facial (fente labiale, fente palatine, fente du voile du palais, etc.), il n’y a pas de notion de limite d’âge, ni de plafonnement du nombre de semestres de traitement. 
– L’adulte qui doit effectuer un traitement orthodontique préalable à une intervention chirurgicale sur les maxillaires peut bénéficier d’une prise en charge forfaitaire correspondant à un semestre de traitement. 

Dans tous les cas, il convient d’adresser par courrier postal une demande d’accord préalable accompagnée des justificatifs médicaux au chirurgien-dentiste conseil de votre caisse d’Assurance Maladie. »

J’avais demandé si je devais remplir le formulaire dont parle le lien mais bon voila j’ai pas eu de réponse à ce sujet….

 

Ensuite la secrétaire de l’orthodontiste m’a dit que parmi ses patients adultes certains ont eu une aide de la CPAM mais ce n’est pas une « prise en charge », c’est un « secours ».

Définitions :

Prise en charge  = la CPAM donne une certaine somme d’argent à chaque semestre durant toute la période du traitement

Secours = la CPAM peut accepter de donner une somme pour aider, une unique fois.

 

En ce qui concerne ma complémentaire, elle m’avait dit que si la CPAM acceptait une prise en charge, la complémentaire me donnerait 3 fois la somme que me donne la CPAM et ça chaque semestre durant tout le traitement.

Puisque je ne peux avoir qu’un secours de la part de la CPAM, ma complémentaire ne me donnera rien.

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 19 h 09 min | Commentaires (2) | Permalien


6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

Rivoire et Ruff, bon ben jy peux rien, j’ai pas apprécié la fin, c’est comme ça… Et au niveau des prestations, ils ont faire leur boulot, mais ça n’a tenu que le temps du traitement (dans mon cas…) et ils ne proposent aucune fantaisie (choix de la couleur)… Sans parler du manque d’amabilité.. Il me semble que lorsque l’on fait un travail où l’on doit cotoyer du monde, on doit être un minimum agréable. Avec eux, il semblerait que ce soit au gré de leurs humeurs (et qu’ils sont souvent de mauvaise humeur) !

 

Gonzales m’a fait bonne impression !

Je pense que son coté pédagogue (commence une phrase et c’est à moi de la finir) et tatillons pour poser la langue au bon endroit ne doit pas plaire à tout le monde mais il semble bien connaitre son boulot et faire ce qu’il faut pour ses patients !

Je n’ai pas réfléchi plus que ça à lui puisqu’il ne proposait pas d’appareil invisible mais, de prime abord,  ça ne m’aurait pas rebuté de signer avec lui, je pense.

 

Szustakiewicz m’a fait une super impression !

Je ne vous ai pas tout dit mais j’ai cru comprendre qu’il faisait de la recherche pour faire d’autres appareils discrets, qu’il se bat pour que le lingual soit reconnu auprès des caisses d’assurances (si j’ai bien compris), il propose déjà différents modeles (bon bien sur ça à un prix…), il avait l’air enjoué et de bien s’entendre avec ses collègues. J’ai eu l’impression qu’il aimait son boulot et qu’il ne venait pas bosser à reculons (impression que Rivoire et Ruff me donnait bien avant ma derniere rencontre avec eux).

 

Conclusion, pour mon second appareil, j’ai décidé de prendre Szustakiewicz. Je ferais donc un bilan de mon expérience avec lui.

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 19 h 06 min | Commentaires (1) | Permalien


4 – Sociabilité et environnement

Rivoire et Ruff :

L’endroit est récent, propre, bien organisé. Il y a des écrans dans la salle d’attente pour patienter.

L’un des orthodontistes m’a toujours paru plus sympathique que l’autre (ou moins antipathique) mais mon dernier rendez vous ayant eu lieu avec le « sympa » et vu comme j’ai eu l’impression qu’il en avait rien à foutre de moi et qu’il m’a gentiment renvoyé chier, j’ai l’impression que ces 2 là font leur business et puis c’est tout. Mais bon pour essayer d’etre objective : il n’y a que le dernier rendez vous qui m’a donner ce gout amer. Les autres, j’espérais seulement tomber sur le moins froid des 2 hommes et puis c’est tout.

 

Gonzales :

L’assistante comme l’orthodontiste m’ont paru très pédagogues, posés, calmes. Ma consultation a été agréable.

L’endroit est plus vieillot comme on peut en voir pleins dans Limoges avec le parquet qui craque etc..

 

Szustakiewicz :

Il m’a semblé être à la pointe de la technologie, pas besoin de s’annoncer à la secrétaire, il suffit de pointer sur un écran tactile. Mes radios sont numérisées et sont jointes à mon dossier dans leur logiciel…

Les assistantes m’ont toutes paru sympas, souriantes…

L’orthodontiste était plein d’énergie, entrainant, sociable…

Il a fait attention au fait que j’ai les dents sensibles et essayait de choisir le bon appareil dentaire en fonction de ça (je ne me suis pas sentie comme un bout de viande que l’on manipule sans aucun égard), l’assistante m’a dit que si je les choisi, durant les séances je devrais leur dire ce que je ressens, si c’est douloureux… Ils sont donc à l’écoute !

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 19 h 03 min | Commentaires (0) | Permalien


3 – Prestations complémentaires

Rivoire et Ruff :

Ils prescrivent des séances chez un kiné, à la fin du traitement, afin d’apprendre à poser la langue correctement dans la bouche.

 

Gonzales :

Il m’a expliqué qu’à chaque séance il fait travailler ses patients sur la manière dont ils doivent positionner leur langue pour ne pas qu’elle pousse les dents après que l’appareil soit enlevé. Je me rappelle qu’une amie m’en avait parlé. J’en conclu qu’il fait le travail que Rivoire et Ruff font faire par un kiné.
Point positif on n’a pas besoin de s’embêter à faire des séances de kiné en plus des séances pour resserrer l’appareil.

Point négatif : si ça vous soul de faire ce qu’il demande, vous êtes un peu coincé !? et ça peut rendre chaque rendez-vous un peu tendu ??? je sais pas… les rares personnes à qui j’ai demandé comment ça se passait ne m’ont pas dit de mal de lui.

 

Szustakiewicz :

Il ne m’a pas parlé de ce genre de chose lors de ma consultation.

Durant mon traitement, il y a eu une consultation où il m’a dit comment ma langue doit se positionner, je crois qu’il m’aurait prescrit de la kiné si il y avait eu besoin, mais non. Il m’a dit que je n’en avais pas besoin (alors que Rivoire et Ruff avait insisté et m’avaient reproché de ne pas l’avoir fait).

 

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 18 h 59 min | Commentaires (0) | Permalien


2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

Rivoire et Ruff : bagues métalliques

C’est avec eux que j’ai eu mon appareil dentaire vers 14 ans. Ils m’ont posé un appareil métallique devant les dents. Ils ne m’ont jamais demandé si je voulais des élastiques de couleurs sur mes bagues (choses que je voyais sur mes amies).

J’en conclu (peut être à tort) qu’ils ne proposent pas ce genre de prestations…

Après les bagues, pendant 2 ans j’ai eu un appareil de nuit de type gouttière à mettre sur les dents du haut et avait un fil de colle derrière les dents du bas. Lors du dernier rendez vous, il voulait enlever la colle. Les dents du haut avait déjà commencé à bouger (puisqu’il m’avait dit d’arrêter l’appareil de nuit), je lui ai demandé si je pouvais avoir un nouvel appareil de nuit (puisque l’autre était trop usé), que je le paierai, il a dit « non » m’a enlevé la colle alors que je ne voulais pas et salut !

Je ne suis donc pas très objective en ce qui les concerne, je n’ai pas apprécié la manière dont il m’a gentiment renvoyé chier et m’a laissé partir avec des dents de travers alors que son boulot était justement de corriger ça. Enfin on en reparlera dans la 4eme partie mais bon je le dis tout de suite, je ne serais pas positive à leur égard…

2 - Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste dans appareils proposés metallique1-150x150

 

Gonzales : bagues métalliques avec possibilité de les colorer

Je n’ai fait qu’une consultation avec lui. Il ne fait que des appareils devant les dents mais proposent de mettre de la couleur sur les bagues.

Si je me souviens bien, apres il y a un appareil de nuit. Et je ne sais pas si il met une barre de contention, j’ai oublié de lui demander… Je crois que non, il me semble qu’il me parlait d’appareil de nuit à vie.

 comparatif orthodontistes limoges dans appareils proposés

 

Szustakiewicz : bagues métalliques avec possibilité de les colorer, bagues transparentes (seul le fil de fer est voyant), bagues derriere les dents (=lingual), peut etre d’autres appareils

Je reviens de ma consultation chez lui. On m’a montré le basique appareil dentaire avec bagues métalliques devant les dents. On m’a dit que l’on pouvait choisir d’y mettre des élastiques colorés.

On m’a parlé d’un second appareil devant les dents dont les bagues et les élastiques sont transparents (je crois que l’on appelle ça « en céramique »). Le point négatif de cet appareil est que suivant ce que l’on mange (épicé) ou boit (coca) les bagues peuvent se teinter, il faut donc les changer plus souvent que sur un appareil classique. Cet appareil est plus cher que le premier.

 limoges

Il propose également un appareil lingual qui est donc invisible lorsque l’on parle ou sourit. Cet appareil est plus cher que les deux autres.

 lingual

 

Et à cause de la configuration de ma bouche et du fait que je voulais un appareil invisible, il réfléchissait à un appareil allemand. Je ne sais pas quel genre d’appareil c’est, mais ça me fait donc penser qu’il a un plus large éventail de choix que les 2 autres orthodontistes ! Bien sûr cet appareil aurait eu un coût plus élevé qu’un appareil classique mais j’aurai pu avoir un devis pour celui-là aussi.

Lorsqu’il enlève l’appareil, en plus d’appareil de nuit, il place une « barre de contention ». C’est une petite chaine qui se colle derrière les dents et j’ai cru comprendre qu’on la gardait à vie, comme ça on a l’assurance que les dents ne rebougent pas !

appareil-de-contention-fixe orthodontie

 

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 18 h 56 min | Commentaires (1) | Permalien


1 – Préambule

J’ai décidé d’écrire sur les orthodontistes de Limoges car j’ai perdu plusieurs années à cause du manque d’informations sur ce sujet. Je me dis que mon avis pourrais peut être aider d’autres personnes à l’avenir.

Mon problème est que je suis adulte et que j’ai déjà eu un appareil dentaire. Malheureusement mes dents ont à nouveau bougé dès que mon traitement s’est terminé. Au bout de 2 ans, j’étais à nouveau très complexé par mon sourire mais je n’étais prête à remettre un appareil que si il pouvait être invisible. Je n’ai trouvé aucun renseignement sur le sujet. Je pensais que le plus proche pour avoir un appareil « lingual » était d’aller à Bordeaux.

Le problème est qu’avec le temps mes dents ont pris une position qui fait que le haut et le bas s’entrechoquent et me fait mal au point de me réveiller la nuit. J’ai donc entrepris de consulter chaque orthodontiste de Limoges (heureusement qu’il n’y en a que 3…) cela 4ans après avoir terminé mon premier appareil avec Rivoire et Ruff…

J’ai donc découvert que chacun proposait des techniques différentes et ça m’aurait été bien utile si je l’avais su plus tôt ! Je n’aurais pas attendu autant de temps et souffert autant pour me décider à repasser à la casserole !

Je vais donc comparer ici les différents appareils dentaires proposés par chacun, et la manière dont j’ai perçu les orthodontistes.

Tout ceci est donc bien sûr subjectif et je n’ai eu qu’une consultation avec certains, il ne faut donc pas rester butter à ce que je dis mais le prendre seulement comme un avis pour aider.

 

 

SOMMAIRE

1 – Préambule

2 – Appareils dentaires proposés par chaque orthodontiste

3 – Prestations complémentaires

4 – Sociabilité et environnement

5 – Prise en charge des frais d’orthodontie

6 – Conclusion sur les orthodontistes de limoges

7 – Mon expérience avec Szustakiewicz

8 février, 2015 à 18 h 33 min | Commentaires (8) | Permalien